Clôture de la 6ème édition du camp d’été FESMAR 2019

C’est le dimanche 18 août en cours que la FESMAR, accompagnée des animateurs et du personnel d’appui, a clôturé la 6ème édition du camp d’été 2019. La cérémonie a débuté avec une prière de remerciement adressée au Très Haut, conduite par l’Abbé en charge de la paroisse de Dame-Marie.

Après quatre semaines de travail et d’apprentissage dans la convivialité, les enfants, sous les regards de leurs parents et des moniteurs et monitrices, ont fait une démonstration de ce qu’ils ont apprit dans les secteurs culturel, de l’artisanat, de l’environnement, des relations sociales, de l’agriculture etc. La cérémonie de clôture a été une occasion pour remercier particulièrement les moniteurs et monitrices, les membres de l’équipe de support, les amis de la FESMAR qui ont mis à sa disposition leurs infrastructures scolaires, facilitant ainsi le bon déroulement du camp. Les remerciements de la FESMAR vont aussi à la Direction de l’AEADMA pour avoir accueilli 12 enfants qui ont bouclé leur cycle de participation de cinq ans au camp d’été de FESMAR.

Pour finir, la FESMAR souhaite à tous les enfants, une bonne année scolaire 2019 – 2020.

La Direction de la FESMAR!

La 6ème édition du camp d’Été FESMAR bat son plein

Nous prenons plaisir à vous informer, comme annoncé, que la 6ème édition du camp d’Été de la FESMAR a ouvert ses portes à Dame-Marie, le lundi 22 juillet, à 101 jeunes âges de 6 à 14 ans.

Pour la réalisation de ce camp qui durera 4 semaines et pour assurer son succès, la mobilisation de tous et de toutes a été au plus haut point. Des responsables de la FESMAR, en passant par les moniteurs et monitrices, le personnel d’appui, sans oublier les parents qui, encore cette année, ont confié leurs enfants à la FESMAR, un engagement pour le bien des jeunes à été constaté. La FESMAR remercie chacun et chacune pour avoir dit oui cette année encore.

Les enfants du camp d’Été FESMAR 2019

Il convient également de signaler qu’à coté du camp régulier dédié aux enfants de 6 à 14 ans, douze (12) des enfants qui ont plus que 14 ans et qui avaient participé à la 5ème édition du camp d’Été FESMAR l’année dernière, participent, dans le cadre d’une entente avec l’AEADMA qui organise un camp pour des jeunes de 15 ans et plus, au camp de l’AEADMA et qui entre autres choses, les initie à l’informatique.

Partageons la joie de tous les enfants qui ont cette opportunité d’avoir de saines vacances tout en pensant aux millions d’autres qui fort souvent passent leurs journées souvent dans un environnement qui ne leur permet pas de s’épanouir.

Bonnes vacances à tous et à toutes.

Un été pas comme les autres s’annonce

Comme c’est le cas depuis maintenant cinq (5) ans, la FESMAR se prépare à organiser la sixième édition de son camp d’été, du 22 juillet au 16 août 2019, au profit des enfants de la commune de Dame-Marie, ceux âgés de six (6) à quatorze (14) ans. Cet été annonce déjà ses couleurs avec cette vague de chaleur qui s’abat sur le pays tout entier. Le contexte socio-économique et politique bien particulier que nous vivons à présent, a un impact certain sur les enfants, surtout ceux qui se sont préparer pour subir les examens d’État. Il est à souhaiter que le pays trouve le chemin qui permettra à ses fils et filles de regarder l’avenir avec un peu plus d’espoir.

Dans la publication du mois de mai dernier, il a été annoncé que de concert avec son partenaire, Patrimoine en Éveil, la Route du cacao dans le département de la Grande-Anse sera lancée le 25 août prochain à l’occasion de la fête patronale de la ville de Jérémie. Il est certain que dans le contexte actuel, il ne sera pas possible de donner tout l’éclat que mérite un tel événement. La Route du cacao demeure un outil qui rassemble les communautés de la Grande-Anse autour de leur production phare qui est le cacao.

Que les mois de l’été nous permettent de nous ressourcer dans nos communes respectives et nous donnent l’énergie nécessaire pour contribuer à l’émergence d’une Haïti fière.

Bonne Saison d’été 2019.

La 12ème édition de la Fête du cacao

Depuis 2007, la FESMAR et ses partenaires organisent la Fête du cacao, une façon de sensibiliser la population de la Grande-Anse sur l’importance de cette culture tant pour l’économie nationale que pour l’environnement. Organisée quinze jours après la fête de Pâques, elle devrait avoir lieu cette année au cours de la fin de semaine du 3 au 5 mai.

Pour donner une plus grande visibilité à ce produit phare de la Grande-Anse, la Fête du cacao va évoluer. À partir de l’année 2020, elle sera célébrée par chaque coopérative à l’occasion de son Assemblée Générale annuelle d’une part. D’autre part, la 12ème édition de la Fête du cacao va coïncider cette année avec le lancement d’un produit touristique spécifique au département, à savoir « la Route du cacao ». Ce produit touristique développé par FESMAR et Patrimoine en Éveil permettra aux jeunes de mettre sur pied des petites entreprises de services touristiques, aux coopératives cacaoyères de mieux se faire connaitre, aux artisans d’avoir de nouveaux clients et aux planteurs de partager leur savoir-faire avec les visiteurs.

La Route du cacao à travers ses différentes communes

En résumé, la 12ème édition de la Fête du cacao coïncidera avec le lancement de la « Route du cacao » prévue au cours de l’été prochain. Vous serez informés de la date exacte.

À très bientôt!

Une première pour le cacao haïtien

Dans notre dernière publication, nous avions annoncé que la FESMAR participait à coté de l’Institut Interaméricain pour la Coopération Agricole (IICA) à l’élaboration du dossier Haïti sur le « cacao fin ». Le dossier finalisé a donc été soumis à l’International Cocoa Organization (ICCO) et analysé par le comité Ad Hoc des experts, à l’occasion de leurs délibérations en Cote d’Ivoire du 11 au 13 avril dernier.

À cette importante rencontre, Haïti n’ayant pas envoyé de délégation pour présenté son dossier et c’est encore l’IICA à travers son représentant de la Jamaïque, Dr. Elizabeth Johnson, qui s’en est chargé. Au terme des délibérations du comité d’experts, le dossier d’Haïti a été approuvé et le pays est maintenant intégré dans la liste des 23 pays reconnus comme producteurs de » cacao fin « , un première.

Il reste encore beaucoup de travail à faire pour que le cacao haïtien soit reconnu totalement comme » cacao fin », c’est le cas pour plusieurs pays tels: le Costa-Rica, la Dominique ou la Grenade. C’est l’occasion pour la FESMAR d’encourager tous les intervenants de la filière à redoubler d’efforts pour l’amélioration de leurs pratiques afin d’atteindre cet objectif. La FESMAR remercie de manière spéciale la Coopérative Agricole Union Développement (CAUD) de Dame-Marie et la Fédération des Coopératives Cacaoyères du Nord (FECCANO) de Plaine du Nord, qui ont fourni les données nécessaires à la préparation du dossier d’Haïti.

Il revient maintenant aux autorités de l’État d’apporter le support nécessaire aux planteurs et surtout veiller à ce que la moniliose ne vienne point décimer le cacao haïtien car, elle est présente sur le territoire jamaïcain.

Participation de la FESMAR à l’élaboration du dossier HAITI pour la ICCO

Au mois de septembre 2018, le responsable des projets de la FESMAR, Monsieur Fernney Piou, a reçu une invitation du bureau de l’IICA en Haïti, pour participer à la rédaction du dossier pays, à soumettre à l’ICCO (International CoCoa Organization), afin de faire connaitre aux acteurs de la filière, les principaux fournisseurs de cacao fin au niveau international.

La participation de la FESMAR dns la préparation de ce dossier a permis de voir l’ampleur du travail à accomplir par les opérateurs de la filière, travail d’autant plus colossal que ces derniers se retrouvent quasiment seuls, hors des circuits de réflexion sur les enjeux de la production du cacao dans l’environnement spécifique des deux régions cacaoyères d’Haïti. À ce propos, il convient de porter encore une fois à l’attention de tous, que la moniliose du cacaoyer, un des plus graves féaux pouvant frapper cette culture est déjà présente à la Jamaïque mais, les autorités haïtiennes ne semblent pas prendre la mesure des pertes qui seront enregistrées par le pays tout entier quand nos plantations seront infestées.

Il est à souhaiter que l’État haïtien, à travers le Ministère de l’Agriculture et plus spécialement l’Institut national du café cacao d’Haïti (INCAH), se mette résolument au travail en accompagnant directement les planteurs de cacao pour sauver l’économie paysanne.

Clôture de la 5ème édition du Camp d’été FESMAR 2018

Salut chères lectrices et chers lesteurs,

Le dimanche 19 août 2018, la FESMAR a procédé à la clôture de la 5ème édition du camp d’été. Comme ceci a été annoncé, le camp a accueilli cette année, du 23 juillet au 17 août, 100 jeunes garçons et filles venant de différentes écoles de la commune de Dame-Marie. Ces quatre semaines passées ensemble ont aidé ces enfants à passer d’agréables vacances au milieu de nouveaux amis tout en acquérant de nouvelles connaissances.

Les enfants plus âgés et qui participent depuis deux ans ou plus au camp ont formé le groupe du camp scientifique où ils ont pu découvrir et comprendre certains phénomènes naturels, entreprendre certaines activités en lien avec l’agriculture et la protection de l’environnement pour ne citer que ces aspects de leur apprentissage. Les plus jeunes  ont de leur côté été l’objet d’un encadrement particulier qui leur a permis de renforcer leur connaissance sur les questions liées à l’hygiène corporelle, la vie en société, l’histoire du pays, l’environnement, les arts plastiques et les travaux manuels.

La FESMAR vous invite à visionner cette vidéo https://youtu.be/LVBZWW_XMg8 dans laquelle les enfants vous communiquent leur joie.

La Directrice du Camp d’Été FESMAR, Ninette Piou, remercie toutes celles et tous ceux qui ont rendu cette 5ème édition du camp d’été possible. Ils sont des bénis de Dieu.

À très bientôt.

Photo souvenir.- Les enfants et leurs animateurs

La 5ème édition du camp d’été FESMAR 2018 est lancée

Comme annoncé en juin denier, la 5ème édition du camp d’été FESMAR 2018 a été inaugurée à Dame-Marie le lundi 23 juillet en cours, pour prendre fin le 17 août prochain. En cette occasion, le curé de la paroisse de Dame-Marie était présent pour rendre grâce à Dieu, bénir les responsables, les animateurs et tous les enfants qui  participent à cette édition du camp d’été. Quatre années après le lancement de cette initiative par sa directrice, Ninette Piou, à laquelle avait pris part une quarantaine d’enfants, le camp accueille cette année cent (100) jeunes enfants et adolescents de la commune de Dame-Marie.  C’était l’objectif fixé et atteint par la directrice du camp  qui a travaillé durant ces quatre derniers mois avec ses collaborateurs, à la planification dans tous ses aspects, de cette cinquième édition.

Cette année, à coté des sujets réguliers à aborder avec les enfants durant les quatre semaines du camp, le thème central sera axé autour de la protection de l’environnement et la promotion de l’agriculture familiale. De plus, avec les participants des trois dernières années, le volet scientifique initié il y a deux ans et dirigé par Jean Eugène Piou, sera repris cette année. Donc les enfants seront par moments divisés en deux groupes, ceux du camp régulier et ceux du camp scientifique.

L’équipe de la FESMAR partage avec vous les premières photos de la 5ème édition du camp d’été 2018.

Le Père Jean Antoine, curé de la paroisse, présidant la cérémonie religieuse précédant l’ouverture du camp et une photo souvenir.

Vive les vacances et Bienvenue aux enfants de la 5ème édition du camp d’été FESMAR

Le 30 juin marque officiellement le début des grandes vacances scolaires en Haïti. Après la remise des bulletins scolaires, les enfants vont profiter de ces deux mois loin de l’école classique pour se divertir, se reposer et pour certains, faire de nouvelles rencontres dans un environnement différent du leur. Cependant si cette période de grandes vacances est synonyme  détente assurée pour les enfants, elle ne l’est pas nécessairement pour les parents, surtout ceux et celles qui mènent le combat pour la survie de la famille au quotidien.

Depuis bientôt cinq (5) ans, la FESMAR voulant apporte sa quote-part dans l’éducation continue des enfants, a fait le choix d’organiser un camp d’été au profit des jeunes écoliers et écolières entre 6 et 12 ans qui passent leurs vacances d’été à Dame-Marie. Ce camp s’étend sur une période de un (1) mois. À la première édition, 50 jeunes avaient pris part et cinq années plus tard, l’édition de 2018 qui se déroulera du 23 juillet au 19 août à Dame-Marie accueillera 100 jeunes. C’est grâce à la détermination et l’insistance  de la Directrice du camp d’été, Madame Ninette Piou, que l’effectif est passé à cent enfants cette année.

Les préparatifs sont déjà lancés pour faire de cette 5ème édition, comme pour les précédentes, un espace d’apprentissage, de loisirs sains pour les enfants et également un lieu de rencontres entre les parents qui autrement n’auraient pas la chance de se connaitre et s’apprécier.

La FESMAR souhaite d’agréables vacances d’été aux enfants et à tous les parents, biologiques ou non et vous dit à bientôt.

Les enfants du camp d’été à la fête de Noël 2017

 

La moniliose du cacao: danger. Préparons-nous pour protéger le cacao.

À l’occasion de la 11ième édition de la fête du cacao, des différentes conférences prononcées, celle de l’agronome Ricardo de la Catholic Releif Services (CRS) sur la moniliose du cacao a été très instructive.

La moniliose du cacao, une maladie causée par le champignon Moniliophthora roreri est fatale pour les plantations de cacao. Les pertes pouvant être causées par son apparition dans un verger sont catastrophiques, détruisant plus de 80 % de la plantation. Présente au niveau de la Jamaïque et pouvant être transportée même par le vent, les plantations de cacao d’Haïti épargnées jusqu’à présent ne le seront pas pour toujours. L’agronome Ricardo a informé que la république Dominicaine commence déjà à se préparer pour faire face à la catastrophe annoncée. Du coté des autorités haïtiennes, le danger semble être tout simplement ignoré.

La FESMAR fera de son mieux pour sensibiliser les responsables du Ministère de l’Agriculture afin que les mesures appropriées soient prises pour prévenir la disparition de cette culture essentielle pour les habitants du département de la Grande-Anse et de ceux du Nord.

L’agronome Ricardo au cours de sa présentation.

« Older posts

© 2019 FESmar

Theme by Anders NorenUp ↑