Auteur : l'équipe FESMAR

La 6ème édition du camp d’Été FESMAR bat son plein

Nous prenons plaisir à vous informer, comme annoncé, que la 6ème édition du camp d’Été de la FESMAR a ouvert ses portes à Dame-Marie, le lundi 22 juillet, à 101 jeunes âges de 6 à 14 ans.

Pour la réalisation de ce camp qui durera 4 semaines et pour assurer son succès, la mobilisation de tous et de toutes a été au plus haut point. Des responsables de la FESMAR, en passant par les moniteurs et monitrices, le personnel d’appui, sans oublier les parents qui, encore cette année, ont confié leurs enfants à la FESMAR, un engagement pour le bien des jeunes à été constaté. La FESMAR remercie chacun et chacune pour avoir dit oui cette année encore.

Les enfants du camp d’Été FESMAR 2019

Il convient également de signaler qu’à coté du camp régulier dédié aux enfants de 6 à 14 ans, douze (12) des enfants qui ont plus que 14 ans et qui avaient participé à la 5ème édition du camp d’Été FESMAR l’année dernière, participent, dans le cadre d’une entente avec l’AEADMA qui organise un camp pour des jeunes de 15 ans et plus, au camp de l’AEADMA et qui entre autres choses, les initie à l’informatique.

Partageons la joie de tous les enfants qui ont cette opportunité d’avoir de saines vacances tout en pensant aux millions d’autres qui fort souvent passent leurs journées souvent dans un environnement qui ne leur permet pas de s’épanouir.

Bonnes vacances à tous et à toutes.

Un été pas comme les autres s’annonce

Comme c’est le cas depuis maintenant cinq (5) ans, la FESMAR se prépare à organiser la sixième édition de son camp d’été, du 22 juillet au 16 août 2019, au profit des enfants de la commune de Dame-Marie, ceux âgés de six (6) à quatorze (14) ans. Cet été annonce déjà ses couleurs avec cette vague de chaleur qui s’abat sur le pays tout entier. Le contexte socio-économique et politique bien particulier que nous vivons à présent, a un impact certain sur les enfants, surtout ceux qui se sont préparer pour subir les examens d’État. Il est à souhaiter que le pays trouve le chemin qui permettra à ses fils et filles de regarder l’avenir avec un peu plus d’espoir.

Dans la publication du mois de mai dernier, il a été annoncé que de concert avec son partenaire, Patrimoine en Éveil, la Route du cacao dans le département de la Grande-Anse sera lancée le 25 août prochain à l’occasion de la fête patronale de la ville de Jérémie. Il est certain que dans le contexte actuel, il ne sera pas possible de donner tout l’éclat que mérite un tel événement. La Route du cacao demeure un outil qui rassemble les communautés de la Grande-Anse autour de leur production phare qui est le cacao.

Que les mois de l’été nous permettent de nous ressourcer dans nos communes respectives et nous donnent l’énergie nécessaire pour contribuer à l’émergence d’une Haïti fière.

Bonne Saison d’été 2019.

Jour 3: les yeux tournés vers l’avenir

La journée du dimanche a débutée avec les ateliers de réflexion construits autour des problèmes rencontrés par les planteurs, les agriculteurs et les coopératives oeuvrant dans la filière du cacao. Les thématiques retenues pour cette troisième journée étaient:

  • Comment aborder les problèmes auxquels fait face à la production du cacao et quel est l’appui que les producteurs seraient en droit d’attendre de l’État; et
  • À la lumière d’un taux de participation en-deça des attentes, comment augmenter l’engagement de la population locale aux éditions à venir de la Fete du Cacao, en particulier celle de l’année prochaine qui ramènera la 10e édition de cette activité.

Les conclusions issues de ces ateliers seront compilées par la FESMAR et celles en lien avec le Ministère de l’Agriculture leur seront acheminées afin que le gouvernement puisse tenir compte et satisfaire les préoccupations et doléances des cultivateurs de la région.

Au terme des travaux réalisés en ateliers suivis de la session plénière, les enfants (rapidement formés par les étudiant de l’ISERSS en parallèle des présentations de la veille) ont exposé les fruits de leurs apprentissages du samedi, à savoir dessins, peintures, arts de la scène, dances et animations. C’est ainsi qu’au bout de seulement quelques heures de répétition, les enfants on su réjouir et émerveiller l’assemblée, prouvant une fois de plus comment une communauté, une société gagne à investir dans la jeunesse.

La finale de la Coupe du Cacao 2016 s’est joué durant la tenue des ateliers. C’est au terme d’un long match (prolongation, tirs aux but et finalement tirage au sort) que l’équipe de football EMV a été déclarée championne.

Au cours de la cérémonie de clôture de la 9e édition de la Fête du Cacao, de chaleureux remerciements ont été adressés de façon particulière aux étudiants de l’ISERSS. Leur implication, ajouté à leur grand nombre (plus de 10), a marqué de façon résolument positive cette neuvième édition de la Fête du Cacao.

À l’année prochaine!

Jour 2: Présentations et exposition

Malgré un retard dû à une assemblée moins nombreuse que souhaité, le second jour de la Fête du cacao a pris son envol vers les 11h00 avec les premières présentations portant sur les changements climatiques.

Le premier atelier de la journée a été conduit par le représentant du Ministère de l’Environnent, attaché à la Direction des Changements Climatiques. Ensuite, les organisations coopératives invitées à participer à cette 9e édition n’ont pas manqué de partager leurs réalisations avec le public. Du nombre, citons la CAUD (Dame-Marie), ICLI (commune des Irois) et POPCAUD (Chambellant). À regret, le représentant de la commune de Moron n’a pu être des nôtres cette année. Quant à elles, les femmes de Fanm TRAFKAD ont, avec beaucoup d’entrain, présenté leurs activités dans le secteur de la transformation.

Le CRS (Catholic Relief Service), organisme collaborateur au projet de relance de la culture du cacao dans les régions de la Grande-Anse et du Nord, a communiqué les aspects importants de son action financée à hauteur de 5 millions de dollars (US).

En clôture de la section « ateliers », les étudiants de l’Institut Supérieur de Recherche en Sciences Sociales (ISERSS) ont présenté le cacao comme moteur du développement de la Grande-Anse en mettant l’accent sur les activités touristiques.

Le point fort de la journée, sinon de cette édition est, sans conteste, l’inauguration d’une exposition muséale ayant pour thème le cacao. Cette exposition a été montée autour de treize (13) tableaux qui ont grandement réjoui participants et membres de la population locale.

En soirée, le volet culturel de cette seconde journée s’est une fois de plus illustré comme un succès indéniable en attirant une foule innombrable malgré le retour de la pluie.

Jour 1: Beaucoup d’excitation malgré la pluie!

En raison de fortes pluies, le départ du défilé inaugural de la 9eédition de la fête du cacao a été quelque peu perturbé, menant à écourter son parcours dans les rues de la ville de Dame-Marie. Un arrêt a été effectué, sur le terrain de foot où se tenait la demi-finale de la Coupe du Cacao.

Malgré la pluie, le défilé a repris son parcours pour s’arrêter au siège de la FESMAR où membres de coopératives invitées, invités de marque et une imposante délégation d’étudiants de l’UEH, représentants de la faculté ISSERS, attendaient avec fébrilité le lancement officiel de cette édition 2016.

La soirée culturelle a été ponctuée de prestations artistiques de groupes traditionnels faisant revivre les Taïnos (amérindiens de la Caraïbe), et les Africains (nation Congo),  par leurs danses et leurs chants.

Pour terminer cet après-midi d’ouverture de la 9e édition, deux projections vidéos portant sur le patrimoine ont été présentées à l’assemblée.

© 2019 FESmar

Theme by Anders NorenUp ↑