Mot-clé : Matthew

Signature de l’accord entre l’APV et le RENAPROTS, suite à Matthew

Le vendredi 20 janvier 2017, trois des membres du Comité de Coordination du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS) se sont rendus à Vallue, commune de Petit-Goave, pour signer avec l’Association des Paysans de Vallue (APV), un accord de don permettant à deux membres du RENAPROTS qui travaillent dans les départements du Sud-Est, Vue sur mer, et de la Grande-Anse, FESMAR et dont les partenaires ont subi gravement les méfaits du cyclone Matthew, d’obtenir un financement pour leur permettre d’entreprendre des activités de réhabilitation/recapitalisation au bénéfice des membres de leur zone d’intervention respective.

La FESMAR a retenu comme action, l’élevage porcin au profit des femmes regroupées au sein des organisations partenaires des communes de Moron, Chambellan, Dame-Marie et Les Irois. Cette action d’une durée de six (6) devra contribuer à l’autonomisation des femmes qui en seront bénéficiaires.

Matthew passé, avec la Population locale, portons le regard sur l’avenir de la Grande-Anse!

Bientôt deux mois depuis le passage dévastateur de Matthew, le 4 octobre 2016,  sur le grand Sud du pays et particulièrement le département de la Grande-Anse, la vie reprend car les plantes reverdissent.

La FESMAR, grâce à l’appui de son partenaire Développement & Paix (D&P) du Canada, va accompagner des organisations paysannes de quatre (4) communes (Moron, Chambellan, Dame-Marie et Les Irois), dans un projet d’urgence post Matthew au montant de 49,500.00 $CDN. À travers ce projet, des matériaux pour refaire les toiture d’une centaine de maisons de membres des organisations seront fournis. Les autres volets concernent  la relance des activités agricoles à partir de semences à cycle court, le nettoyage des espaces de jardins, l’établissement de pépinières pour le reboisement.  Les activités économiques ne sont pas négligées. En effet, les ateliers de transformation gérés par des femmes et qui ont subi des dommages en octobre dernier recevront un appui afin qu’ils puissent être en mesure de reprendre leurs activités le moment venu.

Dans la solidarité et avec la détermination de la population de cette sous-région,  la vie reprend ses droits.

 

Ensemble nous renaitrons!

rencontre-dp-a-dame-marie

Mary, la déléguée de D&P lors de la rencontre avec les partenaires de la FESMAR le 29 Octobre à Dame-Marie.

Après les importants dégâts causés par l’ouragan Matthew sur les départements du Sud et de la Grande-Anse, il revient maintenant de compléter le travail d’évaluation. Dans l’intervalle, la FESMAR et d’autres partenaires de Développement & Paix (D&P) se sont concertés pour mieux aborder la phase de redémarrage des activités des membres des organisations paysannes durement frappés. Pour marquer sa solidarité, D&P a délégué une équipe sur le terrain et un membre de cette équipe a visité la FESMAR et ses partenaires de la Grande-Anse Ouest.

Par ailleurs et grâce à la solidarité agissante de partenaires haïtiens et de donateurs anonymes, la FESMAR a fait l’acquisition d’outils agricoles et a reçu en don des sachets pour l’établissement de pépinières. Ces outils et matériels ont été distribués aux délégations des coopératives des quatre communes (Moron, Chambellan, Dame-Marie et Les Irois) qui ont participé à la rencontre.

Matthew met les partenaires de la FESMAR dans la Grande-Anse Ouest, à genoux

Ce qui reste d’une ancienne plantation de cacao à Dame-Marie.


L’ouragan Matthew a frappé de plein fouet la partie Ouest de la république d’Haïti a laissé derrière lui désolation, destruction, ruines, maladies et malheureusement des morts. Les communes de la Grande-Anse Ouest, Dame-Marie, Anse-d’Hainault, Les Irois, Moron et Chambellan, sont restées sans lien avec le reste du pays au niveau téléphonique et routier durant quatre (4) jours après l’évènement.

La Situation

Les premières informations reçues des partenaires de la FESMAR permettent d’avoir une première idée du niveau des dégâts causés tant au niveau des infrastructures physiques, des jardins, du cheptel, du secteur de la pêche; des infrastructures de production : atelier de transformation de produits agricoles, structures de stockage de produits agricoles, structures de préparation post récoltes, et enfin au niveau des infrastructures de logement et d’accueil des organisations partenaires et de leurs membres.

Les Partenaires

Les principaux partenaires de la FESMAR au niveau de la Grande-Anse, la CAUD[1] forte de plus de 1000 membres dont 537 ont été référencés pour fournir du cacao biologique sur des parcelles totalisant 160.86 ha à coté de plus de 1000 ha de production de cette denrée; l’ICLI établie aux Irois et forte de 300 membres qui cultivent 275 ha de cacao; la COPCOD qui est implantée dans la commune de Chambellan et forte de 216 membres, travaille au niveau de la production du cacao sur et la commercialisation de cette denrée; l’AGPM établie à Moron formée de 320 membres qui travaillent sur 600 ha. et enfin, Fanm TRAFKAD, une organisation de femmes forte de 12 membres, évolue dans le secteur de la transformation de produits agricoles en particulier le cacao,  sont les principaux partenaires de la FESMAR, victimes très fortement suite au passage du cyclone Matthew. Il est urgent qu’une réponse soit donnée afin de leur venir en appui. C’est dans le cadre des actions à entreprendre que la FESMAR travaille à l’élaboration, conjointement avec ses partenaires, d’un rapport d ‘état des lieux fourni afin de leur apporter l’appui nécessaire à partir des contributions que les internautes voudront bien fournir.

Les Actions

Pour permettre aux différents partenaires de la FESMAR de reprendre le plus rapidement gout à la vie à travers la conduite de leurs activités tant agricoles, de transformation de produits, d’élevage et de réhabilitation de l’environnement, différentes initiatives devront entreprises en urgence, à court, moyen et long termes. Les initiatives envisagées à très court terme sont basées sur le premier inventaire exhaustif des dégâts subis par les membres des organisations et associations partenaires de la FESMAR.

Les Besoins

Le niveau de dégâts subis par les différentes organisations partenaires de la FESMAR est énorme et il faudra un peu de temps pour établir un budget réaliste du montant nécessaire pour accompagner le relèvement tant des communautés et organisations victimes, que des infrastructures de production et de l’environnement.

Les initiatives à entreprendre dans le très court terme sont les suivantes :

  1. accompagnement, dans l’immédiat, des membres (plus de 1800) des organisations partenaires dans la réparation immédiate de leurs lieux d’hébergement,
  2. reconstruction des infrastructures de transformation, de préparation et de stockage de la production des organisations partenaires,
  3. mise à la disposition des organisations partenaires, pour leurs membres, d’outils agricoles, d’intrants et de matériels pouvant permettre la reprise de leurs activités de transformation de produits, d’agriculture et de mise en place de pépinières à travers les localités de la région concernée.

La FESMAR compte sur votre solidarité agissante envers les populations de la Grande-Anse Ouest durement éprouvées suite au passage de l’ouragan Matthew.

atelier-fanm-trafkad-2

Ce qui reste de la toiture de l’atelier de Fanm TRAFKAD

 

 

 

img_20161009_053614

Un des séchoirs de cacao de la CAUD, après le passage de Matthew

 

 

 

_______________________________

[1] CAUD= Coopérative Agricole Union Développement, AGPM= Association Grands Planteurs de Moron, ICLI=Institution Chocolat Lakay Irois, COPCOD= Coopérative de Production et de Commercialisation de Denrées.

© 2019 FESmar

Theme by Anders NorenUp ↑