Ce mot qui nous est naturel est avant toute chose l’expression de notre gratitude envers des gens qui se sont engagés à accompagner FESMAR dans cette initiative. Notre reconnaissance envers ceux que nous appelons «Collaborateurs» ou «Partenaires» est, en effet, immense et profonde. Sans leur engagement entier, cette Fête du cacao, édition 2012, n’aurait été possible. Au niveau de la communauté, nous souhaitons que plus d’adultes, à la prochaine édition, répondront à l’appel. Fort heureusement, les signes donnés par la jeunesse sont encourageants. Ils étaient présents à tous les moments de cette manifestation dont l’un des objectifs est de contribuer dans la région, par le biais du cacao, au développement des connaissances scientifiques écologiques et plus spécialement au développement durable.Des interrogations cependant persistent quand au format de la manifestation. Tous ceux impliqués dans la culture, la production et la transformation du cacao ne s’impliquent pas encore dans l’événement. Ils voudraient, et nous les comprenons, voir tout de suite les retombées de la démarche : que le cacao se vende à nouveau à un prix comparable à celui des années fastes. Sans pouvoir répondre à cette attente très juste par ailleurs, la Fête doit parvenir à engager les adultes dans la réflexion sur les actions à mener afin que la commune de Dame-Marie soit, à nouveau, en Haïti, une des zones où la culture du cacao se porte bien.
Pour 2013, FESMAR devra probablement inclure plus de jeunes dans le comité organisateur. Cette ouverture aux jeunes permettra en effet de combler le «fossé générationnel» au niveau de l’équipe dirigeante. Une chose est sûre cependant : le sang neuf et les idées neuves seront toujours les bienvenues. Ils contribueront certainement à jeter les bases d’un avenir économique meilleur pour tous, en général, et des planteurs de cacao, en particulier.
Merci et à l’année prochaine!