En cette matinée du 13 avril, trois sessions d’information étaient  organisées.
  • La première visait à sensibiliser les planteurs sur la nécessité d’un état des lieux. Il importe, en effet, pour mieux planifier l’action, de connaître l’état de la culture du cacao dans le département de la Grand’Anse. Pour cela, une enquête sera réalisée conjointement avec les organisations de planteurs. 
  • La deuxième session a mis l’accent sur le cycle de l’eau et les raisons qui justifient la prise en compte continue et responsable de l’environnement par chacun. En effet, le cacao est une plante qui a besoin de l’ombre des grands arbres. Une raison de plus de protéger notre couverture forestière. 
  • La troisième session a porté sur le programme de renforcement de la filière du cacao dans les communes de Dame-Marie, Abricots, Moron et Chambellan. Ce programme de deux ans est appuyé par l’Union Européenne.

Il importe aussi de souligner que la finale de la coupe du cacao prévue pour ce jour, en après-midi, n’a pu avoir lieu, en raison de la pluie. Elle a été disputée le 14 au matin.
En soirée, des troupes culturelles et autres artistes de la scène ont performé à la grande joie d’une foule nombreuse où tous les âges étaient confondus.