Les 27 et 28 janvier 2014, la FESMAR s’est réunie autour des membres de la famille d’Eugène Piou, pour commémorer un très triste anniversaire : celui des 50 ans de son arrestation, à Dame-Marie, par la dictature de François Duvalier qui a plongé le pays dans une terreur inénarrable. Depuis cette nuit néfaste du mois de janvier 1964, la famille n’a cessé de se demander ce qu’ils ont fait de ce fils, de ce frère, de cet époux, de ce père tant aimé? Aucune réponse ne lui est parvenue, 50 ans plus tard.

Pour que le pays tout entier n’oublie jamais cette période de terreur, de douleur et de barbarie, la famille Piou a partagé ce pénible souvenir, à travers le journal Le Nouvelliste avec tous ceux et celles épris de justice et de liberté.