Catégorie : Tourisme Communautaire (page 1 of 2)

Participation de la FESMAR à la JMT 2017 avec le RANAPROTS

Le 27 septembre de chaque année ramène la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme (JMT). Cette journée instituée par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) depuis l’année 1980 est célébrée à travers le monde.

Cette année, comme d’ailleurs depuis maintenant quatre ans, le RENAPROTS (Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire) a, en cette occasion, réalisé le mercredi 27 septembre le premier Colloque du Tourisme rural en Haïti. Cette activité a été organisée à l’auditorium de l’université Quisqueya à Port-au-Prince.

La FESMAR en tant que membre du RENAPROTS y a contribué en présentant le concept des routes à thème dans le secteur du tourisme. Le conférencier, Fernney Piou en a profité pour informer le public sur le projet de la route du cacao qui sera établie dans le département de la Grande-Anse. En lien avec le projet de la route du cacao, un musée du cacao, sur lequel travaille Nadieda Beauchamp, étudiante finissante à l’IHERA/ISERSS, sera établi dans la commune de Dame-Marie berceau du cacao en Haïti.

Premier panel des intervenants à la JMT 2017

10ème édition de la fête du cacao (Dame-Marie)

Dame-Marie

28 – 30 avril 2017

Le vendredi 28 avril, Dame-Marie reprend le flambeau et fait vibrer jeunes et moins jeunes à l’occasion du concours de musique qui s’est déroulé durant tout la semaine d’itinérance de la fête dans les communes avoisinantes.

Le samedi 29 avril, comme prévu, l’exposition muséale sur le patrimoine de la région, ouverte à Chambellan, transportée à Anse-d’Hainault est installée à Dame-Marie pour être appréciée par la population. À coté de cette exposition, la foire agro-artisanale mettant en valeur les produits à base de cacao est également ouverte. Les premières heures de cette journée ont été réservées à la visite de ces expositions.

En début d’après-midi, c’est le rendez-vous pour suivre les présentations des différentes délégations venant des communes de Chambellan, de Anse-d’Hainault, de Les Irois et de Dame-Marie. Dans la série d’interventions, la première à avoir été faite est celle relative à l’organisation de la 10ème édition par les comités communaux. Les problèmes rencontrés par ces derniers ont été identifiés, ce qui permettra une meilleure prise en compte à l’occasion des éditions à venir.

Ce volet épuisé, les problèmes auxquels fait face le secteur agricole de la région ont été abordés. Ce sont les mêmes demandes qui reviennent car, le Ministère de l’Agriculture brille toujours par son absence et les planteurs sont laissés à eux-mêmes et trouvent seuls les solutions aux problèmes rencontrés que se soit la lutte contre les pestes, les pertes post récoltes ou la disponibilité de semences dans les périodes post catastrophes. Après le passage du cyclone Matthew, la réalité que confrontent les agriculteurs a été abordée. La destruction des plantations et vergers de cacao a entrainé des problèmes non seulement au niveau de l’économie, de la société et de l’environnement mais aussi au niveau de la santé de la population qui a vu ses habitudes alimentaires modifier du jour au lendemain. Selon certains planteurs, la consommation quotidienne de riz nuit à leur santé.

La principale denrée de la région, le cacao, n’est plus disponible. Pour la fabrication du chocolat peyi, les ateliers de transformation achètent la matière qui leur est nécessaire de spéculateurs locaux qui à leur tour font venir le cacao de la région Nord du pays. Pour les planteurs de la région ouest de la Grande-Anse, il est urgent qu’un appui leur soit apporté afin de débarrasser les champs des arbres renversés par Matthew et qui entravent la mise en valeur des terres.

Pour clore cet après-midi de débats et d’échanges, une présentation sur la valorisation du patrimoine de la région par le tourisme a été faite par une étudiante finissante de l’ISERSS, Nadieda Beauchamp. Le tourisme pourra, aux cotés de l’agriculture, être source se revenus pour les populations locales et la route du cacao qui sera développée dans la région permettra d’atteindre cet objectif.

En début de soirée, place aux groupes culturels, parmi lesquels le groupe Treseruban, pour créer l’ambiance festive tant attendue par toutes les catégories d’âge et plus spécialement les jeunes.

Le dimanche 30 avril, jour de clôture des activités de la 10ème édition de la fête du cacao. Cette expérience vécue à travers les cinq (5) communes de la Grande-Anse Ouest a marqué les esprits et les représentants des différents comités communaux ont souhaité voir le format de cette édition maintenu pour les prochaines.

Dans la seconde et dernière partie de la clôture de l’événement, les jeunes artistes de Dame-Marie ont offert un spectacle culturel très animé et qui a beaucoup plu au public. Par ailleurs, les étudiants de l’ISERSS ont travaillé des chorégraphies et des piécettes, durant deux jours avec de jeunes écoliers de la ville qui à leur tour ont gratifié l’assistance d’un beau spectacle.

Sur le coup de 14 heures, le coordonnateur de la FESMAR, Fernney Piou, a procédé à la clôture officielle de la 10ème édition de la fête du cacao tout en donnant aux participants et participantes, rendez-vous l’année prochaine.

Les jeunes artistes sont présents

Fanm TRAFKAD aussi.

et la population en grand nombre.

10ème édition de la fête du cacao (Les Irois)

Les Irois 

26 – 27 avril 2017

La ville de Les Irois a été l’hôte de la fête du cacao pour la journée du 27 avril. La mobilisation de la ville était visible pour assurer le succès de cette première.L’organisation en charge de la réalisation de la fête s’est investie à fond pour faire de cette journée une grande réussite.

Du collège, siège des activités, un défilé composé des membres des organisations paysannes de la commune, de jeunes et des invités à la fête a pris la direction du jardin communautaire de ICLI, en longeant la rue principale de la ville. Tout au long du parcours, la population a montré son intérêt pour l’activité en s’arrêtant pour encourager les marcheurs ou en y prenant part.

Arrivé sur le site du jardin communautaire de ICLI, c’était une grande satisfaction pour les personnes présentes de voir l’effort déployé par ICLI pour l’établissement d’une belle pépinière de cacao et le jardin communautaire de culture maraichère, en particulier le chou.

De retour sur le site des activités, le programme s’est poursuivi par les présentations d’usage, en particulier l’origine de la fête du cacao, initiative prise par la FESMAR depuis l’année 2007. Différents secteurs de la ville ont partagé avec l’assistance les difficultés auxquelles ils font face depuis le passage du cyclone Matthew sur la région. L’absence criante des instances de l’État, en particulier le Ministère de l’Agriculture, a été soulignée. À Les Irois également, il a été porté à l’attention du public la nécessité de mettre en valeur les patrimoines de la région pour contribuer à la création de richesse. Le tourisme est un secteur à envisager dans l’immédiat.

Après les échanges, les jeunes de Les Irois ont assuré la partie culturelle de la fête. Cette partie une fois complétée, rendez-vous était donné sur le terrain de football de la ville pour assister au match mettant en face deux équipes féminines de la ville. Le match qui s’est terminé sur un score de 4 buts partout après le temps règlementaire n’a pas pu être départagé avec les tirs au but en raison d’un problème de cécité passager dont a été victime la gardienne de buts d’une des équipes.

Le défilé à Les Irois

Visite à la pépinière de ICLI

10ème édition de la fête du cacao (Moron)

Moron

22– 24 avril 2017

Au matin du samedi 22 avril, la ville de Moron est l’hôte de la 10ème édition de la fête du cacao. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au local du collège Charlemagne Péralte en présence des membres de AGPM, organisation en charge de l’organisation de l’évènement dans cette commune.

Les visiteurs ont profité de l’après-midi de la première journée à Moron, pour découvrir la ville et ses habitants.

Le dimanche 23 avril de très tôt, la pluie a pris possession de la ville. Les activités programmées pour ce jour n’ont pas pu être toutes réalisées. Dans l’après-midi du lundi 23 avril, c’était la visite à une gaguère située dans la localité dénommée La Ferme, à l’extérieur de la ville, pour assister à un combat de coqs, activité de loisir pratiquée par les populations des différentes communes du département de la Grande-Anse.

Le mardi 24 avril au matin, c’est le départ vers la commune de Marfranc pour visiter le fort du même nom. Le site du fort est d’une magnifique beauté et peut se prêter bien au développement du tourisme historique et du tourisme rural.

Après la visite au fort de Marfranc, c’est le départ de la délégation de la FESMAR pour Chambellan, ville qui accueille la fête du cacao les 24 et 25 avril.

Une partie de l’assistance.

La poudrière au fort Marfranc.

 

10ème édition de la fête du cacao

Dame-Marie

21 avril 2017 ouverture de la 10ème édition.

Comme prévu, le vendredi 21 avril 2017 la ville de Dame-Marie a lancé, à travers le défilé traditionnel, les activités de la 10ème édition de la fête du cacao. Sur le coup de 4 heures de l’après-midi, le GASC (Groupe Animation Socio-Culturel) ouvre le défilé et il est suivi par les délégations d’écoliers, de planteurs de cacao, de membres de coopératives, organisations de transformation du cacao et un groupe de musique traditionnelle, le Treseriban de Petite Rivière de Dame-Marie.

Sur le parcours, le groupe culturel Treseriban a donné une démonstration de ses talents, ce qui a épaté plus d’un.

Après cette tournée dans la ville, c’est le retour au siège de la FESMAR pour procéder à l’ouverture officielle de la 10ème édition de la fête du cacao et passer ensuite aux activités culturelles prévues pour cette soirée d’ouverture, à Dame-Marie. Le lendemain c’est la commune de Moron qui accueille la fête du cacao.

Le défilé d’ouverture avec le GASC 

 

et le groupe traditionnel Treseriban de Dame-Marie.

 

 

10ème édition de la Fête du cacao, du 21 au 30 avril 2017

Ouverture de la 10ème édition de la fête du cacao à Dame-Marie.

Du vendredi 21 au dimanche 30 avril 2017, cinq communes de la Grande-Anse Ouest ont organisé la 10ème édition de la fête du cacao. Le coup d’envoi a été donné dans la ville de Dame-Marie, berceau du cacao, par le défilé ouvert avec le GASC et fermé par le groupe Treseruban de Dame-Marie. L’intégration d’un groupe traditionnel dans le défilé est une innovation, pour montrer clairement que sans la paysannerie et la valorisation du patrimoine culturel, le combat est perdu d’avance.

Après la cérémonie d’ouverture, place à la soirée culturelle car dès le lendemain matin c’est au tour de la ville de Moron d’accueillir la fête. Dans cette commune, la pluie a perturbé les activités du second jour.

À Chambellan, c’est la mobilisation de toute la ville qui est constatée. Défilé d’ouverture, match de football, exposition, échanges sur les problèmes des agriculteurs et perspectives d’amélioration économique par la valorisation du patrimoine ont été abordés.

Dès mercredi, c’est la commune de Les Irois qui accueille la fête. La aussi, c’est l’enthousiasme de la population qui célèbre chez elle la fête du cacao. Défilé d’ouverture, visite de jardins communautaires, exposition artisanale et match de football ont été les moments forts de la célébration de la fête du cacao à Les Irois.

La commune de Anse-d’Hainault fait son apparition à la 10ème édition de la fête du cacao et a su montrer sa capacité à réaliser un tel évènement dans un très court laps de temps. Un beau programme a été proposé et a pu être réalisé. La participation des jeunes a été très remarquée à travers les textes qu’ils ont produits et les piécettes qu’ils ont présentées. Une exposition muséale sur le cacao et les patrimoines de la région a été tenue au local su lycée de la ville.

Du vendredi 28 au dimanche 30 avril, Dame-Marie reprend le flambeau. Différentes activités sont réalisées : exposition muséale, exposition artisanale, échanges, conférence et activités culturelles.

  • Cette expérience vécue à travers les cinq (5) communes de la Grande-Anse Ouest a marqué les esprits. C’est avec le cœur serré, le dimanche 30 avril, que sur le coup de 14 heures la FESMAR a procédé à la clôture de la 10ème édition de la fête du cacao.

Le défilé d’ouverture de la 10ème édition de la fête du cacao à Dame-Marie le 21 avril 2017.

Des informations détaillées concernant les activités dans les différentes communes vous sont présentées à la section spécifiquement consacrée à la 10e édition de la fête du cacao.

 

 

Vers la 10ème édition de la Fête du cacao

Les membres du Comité inter-communal de la Fête.

Le compte à rebours pour la 10ème édition de la fête du cacao est parti. Le dimanche 2 avril en cours, les représentants des différents comités communaux (Moron, chambellan, Dame-Marie et Les Irois) se sont rencontrés à Dame-Marie, au siège de la FESMAR, pour faire le point sur l’état d’avancement des préparatifs de la fête dans leur commune respective.

Cette année, conformément à la demande des participants à la 9ème édition de la fête du cacao en avril 2016, les activités se réaliseront du 21 au 30 avril dans les quatre (4) communes mentionnées plus haut, donnant vraiment à l’initiative sa portée régionale. Six mois après le passage du cyclone destructeur Matthew sur la région, les populations s’organisent en s’armant de courage pour continuer le chemin vers un meilleur avenir.

À l’occasion de cette édition, et comme pour la 9ème, une délégation d’étudiants en Patrimoine et Tourisme de l’ISERSS/UEH apportera son appui à l’organisation de la fête. Un autre partenaire à cette édition est le RENAPROTS, entité dont la FESMAR est membre.

Manifestez votre solidarité avec les communautés de la Grande-Anse en participant de la manière qui vous convient, aux efforts entrepris pour son relèvement.

Première rencontre régionale autour de la 10ème édition de la fête du cacao

Le samedi 21 janvier 2017, les représentants des organisations partenaires de la FESMAR, venant des communes de Moron, de Chambellan, de Dame-Marie et de Les Irois se sont réunis pour discuter de l’organisation de la 10ème édition de la fête du cacao 2017.

Comme il a été décidé d’un commun accord avec les partenaires, à l’occasion de la 9ème édition de la fête du cacao, la 10ème édition sera itinérante et durera 10 jours, soit du 21 au 30 avril 2017. Les activités se dérouleront  dans chacune des communes citées plus haut, en intégrant à elles, la commune de Anse d’Ainault.

Au cours de la rencontre du 21 janvier, il a été convenu que des comités d’organisation communaux seront mis sur pied afin de valider l’ébauche de programme qui a été discuté et lancer les préparatifs liés à la réalisation de la fête, dès les prochaines semaines.

Une note spéciale, sera publiée dans les prochainement pour partager avec le public, certaines informations liées à la 10ème édition de la fête du cacao.

Joyeux anniversaire au RENAPROTS

Ce 12 novembre 2016 ramène le 13ème anniversaire de la création du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS). Cette initiative a été prise par un groupe composé d’entrepreneurs du tourisme alternatif, d’organisation de socio-professionnels, d’organisation d’appui au développement socio-économique, entre autres. Constitué à ses débuts de sept membres, le réseau a réalisé un premier élargissement en l’année 2014 puis un second en 2015 pour compter maintenant dans ses rangs 25 membres répartis dans huit des dix départements du pays.

Les membres de RENAPROTS travaillent à l’amélioration de la situation économique des populations de leurs zones d’intervention, en incluant le tourisme comme source additionnelle de revenus pour les familles paysannes. Ces dernières, en plus du fait qu’elles produisent des biens consommés dans le secteur du tourisme, certaines d’entre elles reçoivent une formation dans les champs de l’hébergement, la restauration et le guidage afin de pouvoir fournir aux touristes et visiteurs, un service de qualité aux touristes solidaires que le réseau intéresse à visiter le pays.

La FESMAR en tant que membre du RENAPROTS, souhaite aux autres membres de cette famille, un joyeux anniversaire dans la solidarité et la foi dans le travail auprès des populations haïtiennes.

Longue vie et bon travail au RENAPROTS!

Localisation des membres du RENAPROTS sur le territoire national

 

Matthew met les partenaires de la FESMAR dans la Grande-Anse Ouest, à genoux

Ce qui reste d’une ancienne plantation de cacao à Dame-Marie.


L’ouragan Matthew a frappé de plein fouet la partie Ouest de la république d’Haïti a laissé derrière lui désolation, destruction, ruines, maladies et malheureusement des morts. Les communes de la Grande-Anse Ouest, Dame-Marie, Anse-d’Hainault, Les Irois, Moron et Chambellan, sont restées sans lien avec le reste du pays au niveau téléphonique et routier durant quatre (4) jours après l’évènement.

La Situation

Les premières informations reçues des partenaires de la FESMAR permettent d’avoir une première idée du niveau des dégâts causés tant au niveau des infrastructures physiques, des jardins, du cheptel, du secteur de la pêche; des infrastructures de production : atelier de transformation de produits agricoles, structures de stockage de produits agricoles, structures de préparation post récoltes, et enfin au niveau des infrastructures de logement et d’accueil des organisations partenaires et de leurs membres.

Les Partenaires

Les principaux partenaires de la FESMAR au niveau de la Grande-Anse, la CAUD[1] forte de plus de 1000 membres dont 537 ont été référencés pour fournir du cacao biologique sur des parcelles totalisant 160.86 ha à coté de plus de 1000 ha de production de cette denrée; l’ICLI établie aux Irois et forte de 300 membres qui cultivent 275 ha de cacao; la COPCOD qui est implantée dans la commune de Chambellan et forte de 216 membres, travaille au niveau de la production du cacao sur et la commercialisation de cette denrée; l’AGPM établie à Moron formée de 320 membres qui travaillent sur 600 ha. et enfin, Fanm TRAFKAD, une organisation de femmes forte de 12 membres, évolue dans le secteur de la transformation de produits agricoles en particulier le cacao,  sont les principaux partenaires de la FESMAR, victimes très fortement suite au passage du cyclone Matthew. Il est urgent qu’une réponse soit donnée afin de leur venir en appui. C’est dans le cadre des actions à entreprendre que la FESMAR travaille à l’élaboration, conjointement avec ses partenaires, d’un rapport d ‘état des lieux fourni afin de leur apporter l’appui nécessaire à partir des contributions que les internautes voudront bien fournir.

Les Actions

Pour permettre aux différents partenaires de la FESMAR de reprendre le plus rapidement gout à la vie à travers la conduite de leurs activités tant agricoles, de transformation de produits, d’élevage et de réhabilitation de l’environnement, différentes initiatives devront entreprises en urgence, à court, moyen et long termes. Les initiatives envisagées à très court terme sont basées sur le premier inventaire exhaustif des dégâts subis par les membres des organisations et associations partenaires de la FESMAR.

Les Besoins

Le niveau de dégâts subis par les différentes organisations partenaires de la FESMAR est énorme et il faudra un peu de temps pour établir un budget réaliste du montant nécessaire pour accompagner le relèvement tant des communautés et organisations victimes, que des infrastructures de production et de l’environnement.

Les initiatives à entreprendre dans le très court terme sont les suivantes :

  1. accompagnement, dans l’immédiat, des membres (plus de 1800) des organisations partenaires dans la réparation immédiate de leurs lieux d’hébergement,
  2. reconstruction des infrastructures de transformation, de préparation et de stockage de la production des organisations partenaires,
  3. mise à la disposition des organisations partenaires, pour leurs membres, d’outils agricoles, d’intrants et de matériels pouvant permettre la reprise de leurs activités de transformation de produits, d’agriculture et de mise en place de pépinières à travers les localités de la région concernée.

La FESMAR compte sur votre solidarité agissante envers les populations de la Grande-Anse Ouest durement éprouvées suite au passage de l’ouragan Matthew.

atelier-fanm-trafkad-2

Ce qui reste de la toiture de l’atelier de Fanm TRAFKAD

 

 

 

img_20161009_053614

Un des séchoirs de cacao de la CAUD, après le passage de Matthew

 

 

 

_______________________________

[1] CAUD= Coopérative Agricole Union Développement, AGPM= Association Grands Planteurs de Moron, ICLI=Institution Chocolat Lakay Irois, COPCOD= Coopérative de Production et de Commercialisation de Denrées.

Older posts

© 2017 FESmar

Theme by Anders NorenUp ↑