Catégorie : Arborétum

Vers la 10ème édition de la Fête du cacao

Les membres du Comité inter-communal de la Fête.

Le compte à rebours pour la 10ème édition de la fête du cacao est parti. Le dimanche 2 avril en cours, les représentants des différents comités communaux (Moron, chambellan, Dame-Marie et Les Irois) se sont rencontrés à Dame-Marie, au siège de la FESMAR, pour faire le point sur l’état d’avancement des préparatifs de la fête dans leur commune respective.

Cette année, conformément à la demande des participants à la 9ème édition de la fête du cacao en avril 2016, les activités se réaliseront du 21 au 30 avril dans les quatre (4) communes mentionnées plus haut, donnant vraiment à l’initiative sa portée régionale. Six mois après le passage du cyclone destructeur Matthew sur la région, les populations s’organisent en s’armant de courage pour continuer le chemin vers un meilleur avenir.

À l’occasion de cette édition, et comme pour la 9ème, une délégation d’étudiants en Patrimoine et Tourisme de l’ISERSS/UEH apportera son appui à l’organisation de la fête. Un autre partenaire à cette édition est le RENAPROTS, entité dont la FESMAR est membre.

Manifestez votre solidarité avec les communautés de la Grande-Anse en participant de la manière qui vous convient, aux efforts entrepris pour son relèvement.

Cérémonie en mémoire de Eugène Piou

Les 27 et 28 janvier 2014, la FESMAR s’est réunie autour des membres de la famille d’Eugène Piou, pour commémorer un très triste anniversaire : celui des 50 ans de son arrestation, à Dame-Marie, par la dictature de François Duvalier qui a plongé le pays dans une terreur inénarrable. Depuis cette nuit néfaste du mois de janvier 1964, la famille n’a cessé de se demander ce qu’ils ont fait de ce fils, de ce frère, de cet époux, de ce père tant aimé? Aucune réponse ne lui est parvenue, 50 ans plus tard.

Pour que le pays tout entier n’oublie jamais cette période de terreur, de douleur et de barbarie, la famille Piou a partagé ce pénible souvenir, à travers le journal Le Nouvelliste avec tous ceux et celles épris de justice et de liberté.

Samedi : journée de débats!

Samedi 21 avril

Cette seconde journée de la 5ème édition de la Fête du Cacao a surtout été dédiée au moins jeunes, c’est-à-dire les acteurs de la production cacaoyère: planteurs, spéculateurs, vendeurs et acheteurs.

La journée a débuté avec une exposition des différents produits et dérivés de la transformation du cacao. De nombreux artisans originaires autant de la région de Dame-Marie que du Nord du pays ont illustré, par leurs créations, l’éventail des opportunités offertes par la culture de cette denrée. Ce forum a été enrichi de la participation de la FECCANO (Fédération des Cultivateurs de Cacao du Nord) qui a gracieusement partagé avec les planteurs de Dame-Marie, son expérience du processus de fermentation de la fève de cacao. C’est le procédé par lequel le cacao obtient plus de valeur sur les marchés internationaux.
La manifestation a aussi bénéficié de la présentation de diverses initiatives dont le Projet des Abricots, qui vise la mise en place de centres de fermentation dans la région du Sud, ainsi que le Projet de relance de la filière du cacao dans la Grand’Anse, entreprise pilotée avec la collaboration de l’Union Européenne.
Cette journée a été ponctuée d’un moment fort en émotions : l’inauguration de l’Arboretum Eugène Piou. Cet espace créé à la mémoire du feu maire de la commune de Dame-Marie, militant professionnel du droit, se veut certes un devoir de mémoire. Car jamais plus ne doivent être reproduits les terrifiants et indénombrables actes de violation des droits des citoyens et citoyennes, à qui le régime dictatorial de Duvalier refusait le droit de penser librement, de parler sans crainte et de vivre la tête haute.
Par ses objectifs de développement des connaissances générales sur les arbres, de préservation et d’exposition d’espèces végétales propres à Haïti, cet arboretum se propose d’amener tous ceux qui le visitent à tourner le regard vers l’avenir et à œuvrer pour que l’environnement soit plus respecté qu’il ne l’est aujourd’hui.
Les jeunes désireux de se divertir n’auront pas été en reste, en cette deuxième journée. Se retrouvant aux premières loges de la soirée culturelle animée par leurs groupes et troupes favoris, ils se sont donnés à cœur joie dans l’espace du site réservé aux manifestations!

© 2017 FESmar

Theme by Anders NorenUp ↑